Celles d’en dessous

Dans un cimetière, cinq comédiennes font revivre par leurs voix et leurs corps cinq femmes «remarquables» inhumées. Femme politique ou militante, artiste, témoin de l’histoire locale, «illustre inconnue», remarquable, oubliée… : Celles d’en dessous met en valeur notre matrimoine* en imaginant un dialogue entre mort·es et vivant·es.

Le projet Celles d’en dessous répond au besoin de se connecter avec le passé pour comprendre le présent, de tisser du lien entre les mort·es et les vivant·es. Nous souhaitons interroger cette mémoire collective, et ses liens avec la construction de chacun aujourd’hui. Cette interrogation est au cœur d’une réflexion profonde pour de nombreuses personnes. Nous proposons donc ici que celles du dessus fassent revivre le temps de la représentation celles d’en dessous. Car les histoires de celles d’en dessous ont beaucoup à nous dire.

« On passait plus de temps sous la Terre que dessus, et ce temps minuscule qu’on passait dessus, on était harnachés des « A Ne Pas Oublier » de ceux qui étaient déjà dessous. »

Lola Lafon, De ça je me console.

*Matrimoine : mot dont l’origine remonte au Moyen-Age qui signifie littéralement « héritage des mères ». Mettre en valeur notre matrimoine consiste à rendre visibles les biens artistiques et culturels, les savoirs, les gestes transmis par les femmes qui nous ont précédé·es. L’héritage culturel = le patrimoine + le matrimoine.

Dates à venir : Le 23 mai 2021 au cimetière du Nord à Rennes. Le week-end du 29 et 30 mai 2021 au cimetière du Nord à Strasbourg. Le week-end du 18 et 19 septembre 2021 dans un cimetière nantais.

Dates passées : Le 2 juin et le 21 septembre 2019 à 16h au cimetière de l’Est à Rennes. Le 20 septembre 2020 à Strasbourg au cimetière du Nord à 10h et 15h.

Article de Nicole Conquer dans Ouest-France ICI. Et l’article de Marine Combe dans le Yegg Mag ICI.

Reportage audio par Peggy Tétu

Celles d’en dessous est un projet voisin de Celles du dessus. C’est une série de portraits brodés de femmes travaillant dans le secteur culturel. Les spectacles ne pourraient pas se faire sans elles.

crédit photo : Célian Ramis pour Yegg Mag

crédit photo : Emmanuel Cattier

Celles d’en dessous un projet de Laure Fonvieille et Sophie Renou / Avec Camille Kerdellant, Clémence Boissé, Gaëlle Héraut, Inès Cassigneul, Leïla Muse, Manon Payelleville, Sandrine Jacquemont et Sophie Renou / Costumes Laure Fonvieille / Administration Charlotte Hubert-Vaillant / Diffusion Capucine Jaussaud

Production la mort est dans la boîte / Soutien des cimetières rennais, de la ville de Rennes – mission égalité et direction culture ; la ville de Strasbourg ; la ville de Nantes.