Qui ?

La compagnie se compose de personnes issues de différents parcours, (conservatoires de théâtre et de musique, école supérieure d’art dramatique, université…). Laure Fonvieille, en tant que metteuse en scène et costumière, en est la directrice artistique.

La mort est dans la boîte met au centre de son travail le partage d’un récit : le théâtre est une société miniature où la parole et le geste se partagent simplement. On y questionne la vie, on y découvre qui nous sommes. Pour cela nous entendons poser des questions sur l’état de notre monde par le biais du texte et du jeu. Raconter, conter, partager au théâtre est pour nous une manière de résister.


Laure Fonvieille / metteuse en scène et costumière

Laure Fonvieille est metteuse en scène et costumière. Elle est titulaire d’un Master en études théâtrales. Elle co-fonde la compagnie la mort est dans la boîte en 2005, qui se professionnalise en 2010. Dans ce cadre elle met en scène Azote et fertilisants, de Ronan Mancec, en 2015. Cette pièce est une commande faite à partir de documents qu’elle a récoltés sur l’explosion de l’usine AZF de Toulouse. Elle met également en scène Celles d’en dessous en 2019 et Le cœur de l’hippocampe en 2020. Laure Fonvieille travaille aussi en tant que costumière pour différentes compagnies de danse, de théâtre, pour des groupes de musique… laurefonvieillecostumes.com
Son travail de costumière nourrit son regard de metteuse en scène et vice-versa.

crédit photo : Caroline Ablain

Ronan Mancec / auteur, traducteur et chanteur

Ronan Mancec a publié près d’une dizaine de pièces aux éditions Théâtrales, parmi lesquelles Je viens je suis venu (Journées de Lyon des auteurs de théâtre), Azote et fertilisants (aide à la création d’Artcena), Avec Hélène, et des pièces pour la jeunesse dont Le Gardien de mon frère (résidence du Centre National du Livre) ou Tithon et la fille du matin. Bouèb, Laure Fonvieille, Jean-Claude Gal, Cédric Gourmelon entre autres les ont mises en scène, ainsi que de nombreux amateurs. Elles ont toutes été sélectionnées par des comités de lecture, et parfois traduites. Ronan a bénéficié de nombreuses résidences d’écriture en France, au Québec, au Rwanda. Il est aussi l’auteur de plusieurs spectacles pour des espaces publics et naturels. Il a traduit de l’anglais des pièces d’Hannah Khalil, Duncan Macmillan et Annie Baker, créées en France, en Belgique et en Suisse. Sur scène, il est chanteur dans l’ensemble professionnel Mze Shina (polyphonies de Géorgie).

crédit photo : Christophe Simonato

Sophie Renou / comédienne

Formée aux Ateliers de recherche et de création du Théâtre universitaire de Nantes avec Jean-Luc Annaix et Jean-Pierre Ryngaert, la comédienne Sophie Renou entame plusieurs collaborations artistiques avec faits-divers-théâtre ensemble, Is théâtre, le Fol ordinaire théâtre, la compagnie Banquet d’Avril, le théâtre pour deux mains et la compagnie les Aphoristes. Elle fait aussi partie depuis plusieurs années de la compagnie la fidèle idée (metteur en scène Guillaume Gatteau) avec qui elle crée de nombreuses pièces en tant que comédienne et assistante à la mise en scène. Elle crée également un spectacle sur Griselidis Réal : Une pute au palais des nations.

crédit photo : Caroline Ablain

Laure Chartier / comédienne, metteuse en scène et autrice

Après un Master en études théâtrales, Laure Chartier suit différents ateliers de théâtre puis intègre le Conservatoire Royal de Bruxelles. Depuis, elle est comédienne dans la compagnie la mort est dans la boîte et la Caravane Compagnie, en France, et elle joue sous la direction d’Yves Claessens, de Myriam Youssef et Gwenn ha Du en Belgique. Elle est aussi metteuse en scène et autrice, elle monte Orgie de Pier Paolo Pasolini et Histoires de Famille de Biljana Srbljanovic et son premier texte, Un fait divers, est édité chez Lansman éditeur.

Yoan Charles / comédien

Yoan Charles intègre l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique de Bordeaux puis décide de continuer son apprentissage en intégrant l’Ecole Supérieure d’Acteur du TNB de Stanislas Nordey. Il y rencontre plusieurs professionnels du théâtre et on lui remet le Diplôme National Supérieur de Comédien. Depuis il se consacre entièrement à son métier de comédien. Au cinéma il joue dans quelques courts et longs-métrages (de Etienne Cadoret ou encore Marion Vernoux). Au théâtre il travaille avec Stanislas Nordey, le collectif Lumière d’août, Charlotte Bucharles, Pierre Sarzacq, la cie la mort est dans la boîte, la cie Jean Balcon, Nadia Xerri-L.

Rémi Allain / contrebassiste, arrangeur

Rémi découvre la contrebasse en 2005 sur une scène de théâtre, explore de nombreux styles dont le jazz, la musique traditionnelle, le rock et la musique classique. Il fait partie de plusieurs collectifs artistiques, dont le collectif du Banc Jaune, le collectif Spatule, le collectif Orval Cosmique et le Théâtre de Pangée. Diplômé de contrebasse classique, de musicologie et de solfège, il joue actuellement avec Niqolah Seeva, Bôme, Yababam, Monolithes et Kreiz Breizh Akademi #8. Il croise la musique avec le théâtre, la danse, la narration, des conférences et des installations, collaborant notamment avec la mort est dans la boîte, la Caravane Cie, Cie Eteile, Ngc25. En plus de la contrebasse, il chante, joue la basse électrique, la guitare, compose et arrange pour de multiples formations.

Camille Kerdellant / comédienne, chanteuse, metteuse en scène

Camille Kerdellant a été chanteuse dans plusieurs formations musicales (jazz rythm’ blues, salsa). Elle a également travaillé sous la direction de plusieurs metteurs·euses en scènes. Depuis vingt ans elle codirige la Cie KF association avec Rozenn Fournier. Elle conçoit et interprète ses propres projets avec différentes artistes musicien·nes. Elle enregistre des voix pour des films d’animations, des documentaires, des doublages et audiodescriptions. Depuis dix ans elle participe aux projets chorégraphiques du CCN du Havre sous la direction d’Emmanuelle Vo Dinh.

crédit photo : Manon Payelleville

Manon Payelleville / comédienne, autrice, photographe

Manon Payelleville est originaire de Lille. Elle fait des études de Lettres à Paris et suit les cours de théâtre des Conservatoires des 10e et 11e arr. Elle intègre la 73e promotion de l’ENSATT à Lyon où elle travaille notamment avec Jean-Pierre Vincent, Guillaume Lévèque, Carole Thibaut, Olivier Maurin. Depuis, elle a travaillé en tant que comédienne (et parfois chanteuse) avec plusieurs compagnies notamment le Groupe Vertigo, En Acte(s), et poursuit ses collaborations avec les compagnies Ariadne (Ces Filles-là en tournée depuis 2016), Le Grand Nulle Part (Les Ours, Nos Cortèges, Meute et la prochaine création en 2022) et La mort est dans la boîte depuis la création de Celles d’en dessous en 2019. Parallèlement, elle développe son goût pour la photographie argentique et l’écriture. 

crédit photo : Marina Keltchewsky

Gweltaz Chauviré / créateur lumière et metteur en scène

Gweltaz Chauviré travaille en tant que créateur et technicien lumière pour différentes compagnies depuis plusieurs années. Ses collaborations actuelles sont la cie Zusvex, la cie L’Aronde, le collectif Lumière d’août, Perspective Nevski, Cie A Vue de Nez, Cie KF, Cie Louma, Cie FIEVRE, Cie la mort est dans la boîte.
Il est aussi directeur artistique de la compagnie Felmur.

Pierre Marais / créateur son, musicien et chanteur

Pierre Marais s’est formé aux métiers du son à l’École Supérieure de Réalisation Audiovisuelle à Rennes. Il multiplie depuis les expériences de créateur et technicien son au sein de plusieurs compagnies théâtrales (collectif Lumière d’août, Cie la mort est dans la boîte). Il est également musicien au sein des groupes Mermonte et Lady Jane. Il collabore au sein de ces formations à la composition, à l’enregistrement et à la production des albums.

Marine Iger /créatrice sonore et régisseuse son

Régisseuse son, formée au CFPTS (Centre de Formation Professionnelle aux Techniques du Spectacle – Bagnolet), elle travaille pour la danse contemporaine et le théâtre et produit des créations radiophoniques et des portraits sonores. Travaillant avec différentes compagnies de théâtre, elle sonorise les spectacles et crée des espaces sonores et musicaux sur scène. Elle mène des ateliers de création sonore en milieu scolaire, réalise des collectes sonores et enregistrements de tous types et participe également à la conception d’installations plastiques et sonores. Elle collabore avec le collectif Bajour, avec la compagnie Alexandre / Lena Paugam, l’école PI / Simon Gauchet, le Groupe Odysées / Romain Brosseau, la compagnie Fièvre, la compagnie MUA / Emmanuelle Huynh, avec la Caravane Compagnie, l’agence Paysages Sonores et le collectif de création sonore Micro-sillons à Rennes.

crédit photo : Marion Boulland

Anaïs Tromeur / scénographe

Après un BTS à l’Ecole Boulle en « Espaces de communication », puis une année en atelier « Scénographie » à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Liège (Belgique), Anaïs Tromeur rencontre Laure Fonvieille en 2004 à l’université de Rennes, où elle obtient une licence en Arts du Spectacle, option Théâtre. En 2005, alors que la compagnie rennaise se crée, elle intègre le « DPEA Scénographe » de l’Ecole d’Architecture de Nantes (Master). C’est à partir de 2008 qu’elle collabore avec la cie la mort est dans la boîte. Anaïs Tromeur s’associe régulièrement à différentes compagnies de spectacle vivant dont le Groupe Artistique Alice à Nantes (Installations dans l’espace public – Arts de Rue), Oblique Compagnie – Cécile Arthus (Théâtre contemporain – création au CDN de Thionville en 2011), la Cie du Roi Zizo (Théâtre sous chapiteau), tout en étendant son travail autour de l’espace et de l’image au domaine du décor de cinéma.

Capucine Jaussaud / chargée de diffusion

Capucine Jaussaud a étudié à l’Institut d’Études Politiques de Rennes puis à l’Université de Lyon 2 où elle obtient un master de Développement de projets artistiques et culturels. Entre 2012 et 2016, elle est embauchée par le Quatuor Debussy (diffusion/communication) et le festival Cordes en ballade dont ce dernier assure la direction artistique (développement/production/communication), Spirito (production) et le Centre des Musiques Traditionnelles en Rhône-Alpes (valorisation des archives sonores). Elle travaille aux côtés de la violoncelliste Noémi Boutin (développement/diffusion/production) depuis 2016 et plus récemment avec la Cie La mort est dans la boîte (diffusion).

Charlotte Hubert-Vaillant / administratrice

Charlotte Hubert-Vaillant s’est formée à l’université de Nantes et à celle de Rennes 1 en obtenant une licence de Lettres modernes Parcours théâtre et un DUT Gestion des Entreprises et des Administrations. Depuis 2009 elle a été administratrice ou chargée de production pour Le K Léon (guitare électrique et accordéon), Lumière d’août (collectif d’auteurs et compagnie de théâtre), Lillico (théâtre jeune public), La mort est dans la boîte.